Un projet de territoire <<

Télécharger la carte situation en Ardèche
96 ko

Village d'Aubigna
Village d’Aubigna



Vigne à Saint-Marcel
Vigne à Saint-Marcel



Village de Gras
Village de Gras



Fresques Auclair à Saint-Thomé
Fresques Auclair à Saint-Thomé



Evéché de Viviers - salle à l'italienne
Evéché de Viviers - salle à l’italienne



Réhabilitation du Château de Cruas
Réhabilitation du Château de Cruas



Cathédrale de Viviers
Cathédrale de Viviers


Vivarais méridional

Entre la vallée du Rhône et la rivière Ardèche
 
Constitué de 39 communes rassemblées dans quatre communautés de communes (Barrès-Coiron, Rhône-Helvie, Berg-et-Coiron, Du Rhône aux gorges de l’Ardèche), sur lesquelles vivent plus de 50000 habitants, le territoire du Pays d’art et d’histoire du Vivarais méridional se situe au sud du département de l’Ardèche.
Il est délimité au nord par le plateau du Coiron, dont une partie est incluse dans le périmètre, au sud par la vallée de l’Ardèche, à l’est par la vallée du Rhône, qui a été un important axe d’échanges et de peuplement et s’étend à l’ouest aux limites du bassin d’Aubenas.
 
Situé sous le 45e parallèle, c’est un espace de transition climatique où s’épanouissent une faune et une flore d’une grande diversité, relevant soit du milieu méditerranéen (garrigues), soit du milieu continental. Deux formations géologiques s’y superposent et marquent le paysage de leur contraste : le massif basaltique du Coiron, qui donne lieu à plusieurs reliefs spectaculaires (chaos, necks, dykes) et les plateaux calcaires dont certains ont été largement exploités.
 
 
Une histoire liée au pouvoir de l’évêché
 
Le Vivarais méridional se caractérise par une grande continuité de l’occupation humaine sur son territoire, depuis les périodes préhistoriques (paléolithique et néolithique) qui ont laissé plusieurs traces significatives (grottes ornées, dolmens…) jusqu’au XXe siècle, avec le patrimoine industriel et immatériel. Le territoire est particulièrement marqué par l’existence de l’Eveché (Alba-la-Romaine, puis Viviers) qui a structuré pendant plusieurs siècles ses relations politiques, économiques et son architecture.
 
Un projet autour de quatre axes prioritaires
 
Promouvoir la connaissance du patrimoine et le valoriser sous un angle concerté, à l’échelle des quatre communautés de communes ; l’éclairer d’un regard nouveau en travaillant avec les acteurs du spectacle vivant.
Promouvoir la qualité architecturale, urbanistique, et paysagère pour préserver le cadre de vie, par une réflexion collective et la mise en place d’une charte.
Mettre en place une politique des publics, pour permettre l’appropriation par le plus grand nombre de l’histoire de ce territoire et favoriser le vivre ensemble.
Positionner le territoire comme une destination de tourisme de qualité, à vocation patrimoniale en menant des réflexions et des actions coordonnées avec les acteurs du tourisme.
 
Quatre thématiques privilégiées pour valoriser le territoire :
 
- Pierre et paysages : le paysage, les techniques extractives, l’architecture et l’industrie
- Le Rhône et l’Ardèche, axes de peuplement et de communication
- Territoires et pouvoirs : le peuplement et les lieux de pouvoir à travers les siècles, depuis Jastres jusqu’à Bourg-Saint-Andéol
- Pratiques cultuelles, rites et société.
 
 
Pays d’art et d’histoire du Vivarais méridional
Contact : Isabelle Chavanon, animatrice de l’architecture et du patrimoine
 
Syndicat mixte du Vivarais méridional (SMVM)
La marjolaine, Place Georges Courtial
07700 BOURG-SAINT-ANDEOL
Tel : 04 75 91 45 09 / 06 31 34 24 40
courriel : ichavanon.smvm@orange.fr
 
Plan du site Haut de page Crédits Infos pratiques