Des patrimoines >> Action Éducative >>
 

Action Éducative

Un réseau, pour des activités éducatives



L’action pédagogique est au cœur des préoccupations du réseau des VPah, Vienne, Chambéry, Saint-Étienne et le Pays du Forez illustrent quelques-unes de leurs initiatives.

Patrimoine et jeune public 
En Rhône-Alpes, 50.000 enfants de tous âges sont concernés chaque année par les actions des Villes et Pays d’art et d’histoire. Cet objectif majeur du réseau s’exprime par des actions destinées au milieu scolaire, aux centres de loisirs, aux centres sociaux comme aux enfants venant individuellement.
Thèmes, ateliers et visites proposés au jeune public sont présentés dans une brochure régionale. Ces actions sont conçues en partenariat avec les enseignants et animateurs. Dans un souci de qualité, les guides-conférenciers ont bénéficié en 2004 et en 2005 d’une formation, organisée par la DRAC, spécifique à la médiation pour le jeune public. Localement, des formations complémentaires sont également organisées.

Découvrir, Explorer, Comprendre
Visites sur le terrain, ateliers artistiques, jeux, manipulations, rencontres avec des artisans…les VPah privilégient une approche sensible du patrimoine. L’objectif n’est pas tant de transmettre des connaissances aux enfants, que de leur donner des repères leur permettant de trouver leur place dans le temps et dans l’espace.
Ouvrir leur regard sur le territoire où ils vivent, développer une approche critique, les aider à construire leur propre patrimoine, tels sont les enjeux de la démarche des VPah.



Animation sur le thème de la forêt
Animation sur le thème de la forêt


Dans cette thématique :

Pays du Forez
fiche action : Que racontent les paysages ?

Les animateurs du Pays d’art et d’histoire du Forez et les enseignants apprennent aux enfants à déchiffrer leur environnement.


 

Le Pays d’art et d’histoire du Forez a pour objectif de délivrer aux jeunes les clés de lecture leur permettant de comprendre et « vivre » leur territoire. Les activités éducatives proposées couvrent trois principaux thèmes représentatifs du Forez :
  • le patrimoine naturel et paysager,
  • le patrimoine architectural historique ou vernaculaire,
  • le patrimoine industriel et les savoir-faire traditionnels.

Pour chaque thématique, de multiples entrées favorisent une approche pluridisciplinaire. Les animations autour des paysages, par exemple, se déclinent sous diverses formes : la formation des paysages, les écosystèmes naturels, la lecture de paysages ou encore la relation entre les productions de terroir, le paysage et l’architecture. Pour ces activités, le Pays d’art et d’histoire travaille en partenariat avec des spécialistes de l’environnement.

De natures diverses (mallette, maquette ou carnet de route), les outils pédagogiques participent à une découverte interactive du patrimoine. En 2000, une mallette pédagogique « Paysages du Forez », constituée de panneaux évolutifs présentant une dizaine de types de paysages généraux et leurs différentes composantes, a été conçue pour approfondir les visites de terrain.


Témoignage / Questions à …

Anne-Christine Ferrand, animatrice de l’architecture et du patrimoine

En quoi le paysage fait-il partie du patrimoine ?
Au-delà de l’approche scientifique et naturelle du paysage, le paysage témoigne de l’activité de l’homme. Savoir lire un paysage, c’est comprendre l’évolution du mode de vie des hommes qui habitent un territoire et le transforment.

A quels intervenants faites-vous appel pour parler du paysage aux enfants ?
A des professionnels de l’environnement, de l’écologie et de l’agriculture comme Biosphère environnement ou le CILDEA (Centre d’initiatives locales pour le développement de l’emploi et des activités) afin que les enfants puissent bénéficier d’un échange direct avec des spécialistes et d’expériences concrètes. Etre en contact avec des personnes actives, c’est prendre conscience que le patrimoine est vivant.

Quels sont les objectifs de l’éducation au patrimoine paysager ?
Il semble important que les jeunes puissent comprendre la dynamique entre les différentes entités paysagères en étudiant particulièrement le lien entre les paysages, les produits agricoles et l’habitat rural. Mais il s’agit plus largement de les sensibiliser à la dimension culturelle des paysages et à l’intérêt de sa préservation tout en faisant émerger une réflexion globale sur la relation ville-campagne, sur le concept de ruralité ainsi que sur l’évolution actuelle du paysage.


Plan du site Haut de page Crédits Infos pratiques