Au service des publics >>



Je suis un élu 
J’habite dans une Ville ou un Pays d’art et d’histoire
Je suis propriétaire
Je suis enseignant
Je représente une association 
Je suis responsable d’un centre social ou d’un centre de loisirs 
Je suis un professionnel du tourisme 
Je suis artisan
Je travaille dans le domaine artistique
Je suis étudiant, lycéen ou collégien













Je suis un élu
Deux élus répondent : Monsieur Patrick Curtaud, adjoint à la Culture de la ville de Vienne et Monsieur Gabriel Vivien, Vice-président du Syndicat mixte des pays du Forez.

- Monsieur Patrick Curtaud,
Adjoint à la Culture, aux Relations internationales, à la Communication et aux TIC,
Conseiller général de l’Isère.

Le label Villes et Pays d’art et d’histoire comme élément essentiel d’une volonté politique forte : valoriser le patrimoine dans toute sa diversité

« La Ville de Vienne est riche d’un patrimoine archéologique et bâti d’une densité exceptionnelle (40 monuments historiques), de quatre musées municipaux, de collections en dépôt au musée archéologique de Saint-Romain-en-Gal / Vienne, sans oublier, en plus du patrimoine écrit, le patrimoine naturel et paysager (5 sites inscrits), et aussi les mémoires des Viennois. Face à une telle richesse, la Ville mène une politique de valorisation du patrimoine globale dans trois domaines complémentaires, en partenariat avec plusieurs institutions et associations :

La convention Ville d’art et d’histoire est conduite dans une démarche de coordination entre les différents acteurs, de même que plus récemment le Plan Patrimoine, visant la restauration des monuments historiques et la création d’une Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager. Pour les services municipaux, l’enjeu en terme de politique des publics est de conduire un projet commun avec de nombreux partenaires (en particulier l’Office de Tourisme de Vienne et du Pays viennois), projet qui se décline par une grande variété d’actions : formations, visites, ateliers, conférences, recueil de la mémoire des habitants, expositions, signalétique, publications, site Internet… L’aide à la fois scientifique, méthodologique et financière de l’Etat est un élément primordial pour la réussite de ce projet, qui se nourrit aussi des échanges entre animateurs et guides-conférenciers, notamment à l’échelle du réseau en Rhône-Alpes. »


- Monsieur Gabriel Vivien,
Vice-président du Syndicat mixte des Pays du Forez.

"Le label Pays d’art et d’histoire présente pour le Forez 5 facteurs d’intérêt :
- Un label national, d’où une publicité nationale et internationale.
- La reconnaissance de l’existence d’un patrimoine qui mérite de l’intérêt.
- La possibilité de mettre en place une coopération entre tous les acteurs patrimoniaux.
- La création d’une dynamique de formation pour le personnel agréé et de développement scientifique pour le territoire.
- Un des axes de développement touristique du territoire."

La collectivité territoriale fait acte de candidature par un courrier officiel auprès de la DRAC. Celle-ci propose alors à la collectivité un rendez-vous afin de présenter les obligations du label et les orientations politiques du réseau. Cette réunion est l’occasion de rappeler la nécessité d’instruire le dossier avec l’ensemble des services de la collectivité.
La collectivité territoriale élabore un dossier de candidature présentant une carte d’identité et le projet global du territoire au sein duquel est explicitée la démarche Ville ou Pays d’art et d’histoire. Une convention et ses annexes, déclinée en fonction des spécificités du territoire et du projet culturel de la collectivité, accompagne ce dossier.
Le dossier et le projet de convention, validés par la DRAC et la Direction de l’architecture et du patrimoine, sont soumis au Conseil national des Villes et Pays d’art et d’histoire qui donne un avis au ministre de la Culture et de la Communication. Après avis formel du ministre, la convention est signée entre le Préfet et la collectivité.

L’Etat apporte son soutien scientifique et culturel, favorise l’animation du réseau, propose des formations, ainsi que des aides financières : il participe au coût du poste d’animateur de l’architecture et du patrimoine pendant deux ans (à 50%), ainsi qu’au financement de la muséographie du Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine (à 50%).

[retour au menu]





 
J’habite dans une Ville ou un Pays d’art et d’histoire

  • Comment savoir si ma commune fait partie du territoire VPah ?
Consultez les cartes

  • Je fais des recherches sur un thème précis / un monument, le service VPah du territoire concerné peut-il m’apporter son aide ?
Le site VPah peut vous répondre en mettant à votre disposition ses ressources documentaires ou iconographiques (centre de documentation du CIAP ou du service patrimoine) et éventuellement son site Internet. Il peut aussi vous orienter, selon le thème de vos recherches, vers un réseau de scientifiques : archéologues, historiens, architectes… ayant travaillé sur le sujet, ou encore différents services comme les Archives ou le centre d’information et de documentation de la DRAC.

  • Je viens de m’installer dans cette ville / région, le service VPah peut-il m’aider à la connaître ?
Les services VPah proposent des visites sur de nombreuses thématiques pour découvrir le territoire. Certains sites disposent d’un Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine, ouvert à tous, habitants comme touristes, et d’un site Internet. Les publications des services VPah peuvent également vous aider à mieux connaître votre ville ou région.

  • Mes enfants peuvent-ils faire des activités pour découvrir leur ville ou leur pays, en dehors du temps scolaire ?
Certains services proposent des ateliers pour les enfants, en particulier durant les vacances scolaires. Ils mettent aussi à leur disposition des fiches ou des livrets, dans les sites patrimoniaux.


[retour au menu]





 
Je suis propriétaire

  • Puis-je m’adresser à un guide-conférencier pour qu’il vienne parler de mon jardin / château…à l’occasion des Journées européennes du patrimoine ou des Rendez-vous aux Jardins ?
Les services VPah coordonnent chaque année ces manifestations, plusieurs mois à l’avance. Il faut les contacter pour échanger sur les modalités de visite, sans oublier au préalable un temps de formation pour le guide-conférencier. Le travail préparatoire se fait en étroite collaboration avec l’animateur de l’architecture et du patrimoine.

  • Je souhaite restaurer une maison ancienne, les services VPah peuvent-ils m’orienter vers les personnes adéquates ?
Les services VPah peuvent être un relais d’information sur les démarches à entreprendre. Ils vous orienteront vers des organismes (Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine, CAUE…), ou vers des entreprises spécialisées dans ce domaine dont ils ont pu vérifier les compétences. Ils pourront vous expliquer les mesures s’appliquant, selon les cas : Plan de mise en valeur du secteur sauvegardé, Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP), Charte de la qualité paysagère…


[retour au menu]





 
Je suis enseignant 
  • Qu’est-ce qu’une visite thématique ?
La visite thématique est une visite commentée sur un thème précis. C’est un parcours dans la ville, dans un monument ou dans un territoire, qui dure généralement de 1h pour les petites classes jusqu’à 2h30 pour le secondaire. La visite thématique s’appuie sur des supports pédagogiques du type questionnaire ou fiche à compléter au cours de la visite.
Chaque visite peut être suivie indépendamment ou s’intégrer dans un cycle de plusieurs séances sur une ou plusieurs journées.

  • Qu’est-ce qu’un parcours ludique ?
Un parcours ludique est une découverte sous la forme d’un jeu. Jeu de l’oie, rallye dans la ville, enquête dans un monument, aventure dans un territoire…les enfants se regroupent en équipes encadrées par le guide-conférencier qui est là pour les orienter dans leur recherche autonome.

  • Qu’est-ce qu’un atelier ?
Un atelier implique une approche plus pratique d’une thématique. L’atelier accompagne en général une courte visite sur le terrain. C’est un moment de manipulation, d’expérimentation d’outils pédagogiques, qui aide à la compréhension de certaines notions. L’atelier se pratique généralement sur une demi-journée. Chaque atelier peut être suivi indépendamment ou s’intégrer dans un cycle de plusieurs séances sur une ou plusieurs journées.

  • Peut-on organiser des interventions sur mesure (sur un monument, un thème particulier) pour une classe ?
Les services VPah conçoivent avec les enseignants qui en font la demande des actions spécifiques, en plus du programme d’activités classiques. Après présentation des objectifs de l’enseignant, ainsi que des outils pédagogiques et modes d’intervention du service VPah, un projet sur mesure est défini.
Même s’il peut s’agir d’une intervention ponctuelle, un travail sur plusieurs séances est préférable pour que ce dernier s’inscrive véritablement dans le projet pédagogique de la classe, voire de l’établissement.

  • Un guide-conférencier peut-il venir parler du patrimoine de mon village ou de mon quartier dans ma classe ?
Un guide-conférencier peut se déplacer pour parler du patrimoine de votre village. Il faut tenir compte d’un délai de préparation si ce village ou ce quartier ne fait pas encore partie du programme de visites établi. L’animation peut être couplée à un atelier ou à un diaporama.

  • Existe-t-il des aides financières pour les écoles, collèges et lycées souhaitant bénéficier des services Vpah ?
Les aides sont variables selon les sites. Elles peuvent aller jusqu’à la gratuité des activités pour les établissements scolaires du VPah, ou encore des frais de transport partiellement pris en charge, notamment par les conseils généraux pour les collèges et les conseils régionaux pour les lycées.
Un exemple : A Chambéry la gratuité a été accordée par le conseil municipal à tout établissement scolaire chambérien ayant un projet pédagogique sur la thématique patrimoine. Le Conseil général de la Savoie, dans le cadre des itinéraires historiques, peut prendre en charge les animations Ville d’art et d’histoire pour les établissements du département (dans la limite des crédits disponibles).

  • Combien de temps à l’avance doit-on réserver pour une classe ?
Le délai de réservation varie selon les trimestres : la demande étant importante pour le troisième trimestre, il est conseillé de s’inscrire au plus tôt, avant le mois de février. Un délai de deux semaines minimum est requis pour être certain qu’un guide-conférencier sera disponible.
Pour les projets de classe du patrimoine ou les projets sur mesure un délai d’une année est souvent nécessaire.


[retour au menu]






 
Je représente une association (culturelle, de quartier…) :
  • Je souhaite organiser des visites, peut-on se former auprès des guides-conférenciers VPah ?
Le service Ville d’art et d’histoire peut offrir une aide logistique et scientifique. En revanche, nous conseillerons à l’association de faire appel à un guide-conférencier pour la visite afin de profiter de son savoir-faire.

  • Puis-je demander au service VPah de créer un circuit de visite pour l’association ?
Oui, mais si le circuit est inédit, il faudra prévoir dans les frais le temps de préparation de la visite. Ce travail se fait en étroite collaboration avec l’animateur du patrimoine ainsi qu’avec les différents acteurs culturels et patrimoniaux concernés ( élus, autres associations , ABF …). La visite est assurée par le guide-conférencier.

  • J’envisage d’organiser une exposition temporaire : puis-je faire appel à l’expérience des VPah, avoir une aide méthodologique ?
Même si tous les sites VPah ne conçoivent pas régulièrement d’expositions temporaires, les services pourront vous aider. L’animateur peut vous donner des conseils pour la définition scientifique du projet, pour la rédaction du discours, le choix de l’iconographie (voire le prêt de documents iconographiques), pour la communication…


[retour au menu]






 
Je suis responsable d’un centre social ou d’un centre de loisirs 
  • En quoi les VPah peuvent-ils m’être utiles ?
Les VPah peuvent mettre en place avec vous des activités culturelles en fonction de votre demande ou pour participer à des évènements nationaux apportant une approche croisée (patrimoniale, plastique et sportive) d’un site ou d’un territoire.
Réservation particulière et programme sur mesure peuvent également vous être proposés.



[retour au menu]






 

Je suis un professionnel du tourisme 
  • Je tiens un restaurant ou un hôtel, le service VPah peut-il me fournir des documents sur le patrimoine ou les activités à proposer à mes clients ?
En plus des documents variés (plans, programmes, affiches) qu’ils peuvent vous fournir ou concevoir avec vous (sets de table par exemple), ou encore des « eductours », les services VPah sont disponibles pour réaliser des formations à l’attention des cafetiers, hôteliers et restaurateurs afin de vous faire mieux connaître le patrimoine du site, et les activités qui le valorisent.
Des prestations ponctuelles adaptées peuvent également être mises en place : conférences, lecture spectacle ou théâtrale…

  • Je travaille dans un Office du Tourisme les VPah peuvent-ils me transmettre des dépliants ?
Les services VPah mettent à disposition des Offices du Tourisme des documents d’aide à la visite (plans de parcours patrimonial par exemple), des programmes d’activités ciblés selon les publics, des affiches et cartes postales liées à ces activités.

  • Le service VPah peut-il monter à la demande de l’Office du Tourisme une prestation sur mesure pour un groupe ?
Quelle s’inscrive dans des événements nationaux ou dans d’autres occasions, la prestation doit être planifiée à l’avance. Nouvelle visite, festival, animation, demande particulière…toute collaboration en amont est la bienvenue.



[retour au menu]






 

Je suis artisan
Les VPah peuvent-ils me former aux techniques de construction anciennes ?
Pas directement, en revanche, ils peuvent organiser des formations en relation avec des professionnels de la restauration et du patrimoine (CAPEB, chambre des métiers…).
Par exemple, en 1996 Le pays des trois vals – lac de Paladru a organisé un stage de plusieurs jours en partenariat avec Vieille Maison Française et le CAUE de l’Isère, avec au programme formation à la construction et à la rénovation des constructions en terre, expositions, et inventaire. En 2005 deux demi-journées ont aussi été proposées aux professionnels avec comme intervenant CRA’terre.



[retour au menu]






 

Je travaille dans le domaine artistique
  • Je suis restaurateur d’œuvres d’art et je souhaite faire mieux connaître mon métier, en quoi les VPah peuvent-ils m’aider ?
En fonction de vos spécialités et de votre propre calendrier. vous pouvez solliciter les services VPah :
  • Pour participer aux manifestations qu’ils organisent régulièrement, telles que les Journées européennes du patrimoine en septembre ;
  • Dans le cadre d’une action touchant un public précis, comme les scolaires ;
  • Pour organiser un stage ou des journées de formations destinés aux professionnels ;
  • Pour participer à des ateliers pour les individuels en période estivale ;
  • Dans le cadre d’une visite à deux voix (une partie sur le terrain, une partie dans l’atelier) le public étant très intéressé par les propositions faisant appel à plusieurs compétences ;
  • Je suis sculpteur, plasticien, vidéaste ou comédien…, comment puis-je collaborer avec un service VPah ?
Il existe 3 cas de figure pour participer à des animations conduites par les services Vpah :
  • proposition d’un artiste qui vient soumettre son projet au service Vpah ;
  • commande du service VPah qui demande à un artiste de la mettre en forme ;
  • montage commun d’un projet entre l’artiste et le VPah.
Par exemple, à partir de regards croisés sur les formes, les matériaux et les couleurs, les expériences plastiques peuvent donner lieu à des réalisations que chacun peut ramener chez soi ou partager sous des formes variées : livrets, films, expositions temporaires…


[retour au menu]






 
Je suis étudiant, lycéen ou collégien
  • Comment devient-on guide-conférencier agréé ?
Les guides-conférenciers sont agréés par le ministère de la Culture et de la Communication à l’issue d’un examen d’aptitude, niveau bac +2. Cet examen, organisé en région par les Directions régionales des affaires culturelles, comporte des épreuves écrites sur l’histoire générale et deux épreuves orales : l’une sur l’histoire régionale du patrimoine (commentaire de documents iconographiques), l’autre de mise en situation sur le terrain (visite guidée).

  • Comment devient-on animateur de l’architecture et du patrimoine ?
L’animateur de l’architecture et du patrimoine est recruté à la suite d’une sélection sur épreuves organisée conjointement par le ministère de la Culture et de la Communication et la collectivité territoriale partenaire (niveau bac+4 en histoire, histoire de l’art ou architecture). Ce recrutement comporte des épreuves écrites sur l’histoire générale et sur l’histoire de la Ville ou du Pays qui recrute ainsi que des épreuves orales (mise en situation sur le terrain, rédaction de dossiers méthodologiques et entretien de motivation).
De plus en plus fréquemment, les animateurs de l’architecture et du patrimoine sont recrutés dans le corps des attachés territoriaux de conservation.

  • Les VPah prennent-ils des stagiaires, quels sont leurs critères ?
Quel que soit le niveau de formation des stagiaires, un entretien approfondi est nécessaire pour bien cerner les objectifs du stage, au-delà d’une simple lettre de motivation. Les stages sont fondés sur la notion d’échange : le stagiaire affine sa perception du milieu professionnel dans lequel il souhaite s’insérer, et le service VPah met en œuvre, grâce au stagiaire, un projet précis. Ceci suppose que le stage soit d’une durée suffisante (deux mois). Les stagiaires accueillis au sein des services VPah ont souvent déjà une formation universitaire de deux ou trois ans en histoire, histoire de l’art, tourisme, ethnologie, ou archéologie.

  • J’ai 16 ans, j’aimerais me renseigner sur les métiers du patrimoine et les métiers d’art, pouvez vous m’orienter ?
L’animateur du patrimoine reste à votre disposition sur rendez-vous pour vous informer, et il peut vous mettre en contact avec son réseau de partenaires.

Vous pouvez également consulter ces sites :
Société d’encouragement aux métiers d’art : www.metiersdart-artisanat.com/

 

[retour au menu]





 

Plan du site Haut de page Crédits Infos pratiques