Des patrimoines >> Architecture du XXe siècle >>
 

Architecture du XXe siècle

Et si le XXe siècle avait lui aussi un patrimoine architectural ?



 

Annecy, Saint-Étienne, Chambéry et les Hautes vallées de Savoie ont développé des actions pour la découverte de l’architecture du XXe siècle.

Des constructions remarquables en Rhône-Alpes

Plus que toutes autres, la région Rhône-Alpes est marquée par les expériences architecturales novatrices du XXe siècle. Parmi bien d’autres architectes de renom, Tony Garnier, Le Corbusier, Renzo Piano… ont laissé leur empreinte sur le territoire rhônalpin. L’héritage de ce siècle, abondant et varié, mérite d’être mieux reconnu.
Par sa variété, il reflète à la fois les mutations économiques, sociales, démographiques et culturelles survenues au cours du XXe siècle. Architecture civile, religieuse, ensemble urbain, habitat et ouvrages d’art ponctuent le territoire : la tour Perret de Grenoble, le couvent de Sainte-Marie de la Tourette à Eveux-sur-l’Arbresle, la station de sports d’hiver des Arcs, le quartier de Beaulieu à Saint-Étienne, le château d’eau de Valence, l’autoroute de Nantua …


Encore trop souvent méconnues
Que ce soit par ses formes, ses matériaux, ses usages, cette architecture est souvent en rupture avec les références et attentes de la population. Les protections (classement ou inscription parmi les monuments historiques, Z.P.P.A.U.P1) et le label patrimoine du XXe2 siècle ne peuvent suffire auprès du grand public à sa reconnaissance en tant que patrimoine. Susciter l’adhésion en faveur de l’architecture contemporaine est capital.
Les Villes et Pays d’art et d’histoire ont rapidement cerné l’importance des enjeux liés à ce patrimoine. A travers cette thématique, le réseau, en lien avec les acteurs de la diffusion de l’architecture (CAUE3, Maisons de l’architecture…), incite à porter un regard nouveau sur ce patrimoine. Tout citoyen qui s’intéresse à son cadre de vie est concerné. Connaître son environnement quotidien est essentiel pour créer les villes de demain.


 
1 Zones de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager.
2 Le label patrimoine du XXe siècle, créé en 1999 par le Ministère de la Culture et de la Communication, signale à l’attention du public les édifices et ensembles urbains remarquables de ce siècle en matière d’architecture.
3 Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement.


La halle olympique
La halle olympique



Le mât des cérémonies
Le mât des cérémonies


Albertville
Visite des installations olympiques

En 1992, les jeux Olympiques d’hiver placent Albertville sous le feu des projecteurs. Aujourd’hui, le service Ville d’art et d’histoire propose une visite guidée du parc olympique qui rappelle cet événement sportif, tout en valorisant l’architecture créée à cette occasion.


Dans le cadre du label Villes et Pays d’art et d’histoire, une visite est organisée pour faire découvrir les jeux de 1992 à travers le patrimoine bâti conservé. Par cette action, les visiteurs approchent maintenant aussi ces bâtiments, héritage d’une période majeur de la ville, sur un plan architectural.

Certains éléments ont été détruits, d’autres conservés. Cette visite, d’une durée d’une heure et demie, permet de découvrir les différentes installations olympiques restantes : l’anneau de vitesse aux lignes futuristes, le mât des cérémonies qui surplombe le parc, et la halle olympique à l’architecture résolument contemporaine par son armature métallique extérieure.

La visite, commentée par un guide-conférencier, est accessible aux groupes : adultes ou scolaires. Les visiteurs peuvent poursuivre leur parcours à la Maison des jeux Olympiques qui présente les costumes, les photos, et les vidéos de l’événement.

Partenaire : la Maison des jeux Olympiques d’hiver d’Albertville



Plan du site Haut de page Crédits Infos pratiques