Des patrimoines >> Échanges internationaux >>
 

Échanges internationaux

Villes et Pays d’art et d’histoire, des territoires ouverts sur le monde



Le patrimoine au-delà des frontières …
Valoriser son patrimoine, pour les VPah, ce n’est pas se refermer sur un passé mythique, ce n’est pas non plus se replier sur des particularismes locaux. C’est au contraire retrouver des relations anciennes avec des territoires parfois lointains, échanger des savoir-faire et bâtir des projets communs avec des partenaires à l’étranger.

… enrichit les pratiques
Patrimoine antique de Vienne et d’El Jem en Tunisie, patrimoine rural des Hautes vallées de Savoie et du Val d’Aoste en Italie … posent des questions semblables aux collectivités désireuses de les comprendre et de les valoriser. Les professionnels, français, tunisiens ou italiens tentent conjointement d’y répondre.



Jardins sur l'adret de la Tarentaise
Jardins sur l’adret de la Tarentaise



Valezan
Valezan


Dans cette thématique :

Hautes vallées de Savoie
Paysages à croquer

Le Pays d’art et d’histoire des Hautes vallées de Savoie participe à un programme de coopération transfrontalière sur les paysages agricoles qui réuni l’adret de la vallée de la Tarentaise, la vallée du Giffre et le Massif du Mont Blanc en Haute Savoie, ainsi que le Val d’Aoste en Italie.


 

Ce programme lancé en 2002 prendra fin en 2007. Soutenu par l’Union européenne, l’Assemblée des Pays de Savoie et la Région Rhône-Alpes, il a été à la fois l’occasion de renforcer les liens entre des structures travaillant sur des thématiques voisines et de sensibiliser les habitants au devenir des vignes, vergers, et alpages de leur territoire.


Cette coopération a mené à la réalisation de plusieurs actions :
  • Une étude ethnologique sur l’adret de la Tarentaise, basée sur des entretiens avec les habitants
  • Une exposition pédagogique itinérante. Elle circulera tout d’abord en Tarentaise et dans d’autres territoires de Savoie, puis sera présentée sur les sites partenaires du programme. L’objectif est de montrer les points communs et les différences entre la Tarentaise et les autres territoires alpins.
  • La formation des guides conférenciers du Pays d’art et d’histoire des hautes vallées de Savoie à la lecture des paysages agricoles.
  • Pour l’année scolaire 2006/2007 conférences, visites guidées, et travail avec une artiste plasticienne permettront aux élèves de primaires de l’adret de la Tarentaise et du collège d’Aime d’acquérir des connaissances sur les paysages agricoles patrimoniaux de leur vallée et d’en avoir une nouvelle perception. Des voyages d’étude en Val d’Aoste et Haute Savoie sont également prévus pour ouvrir leur regard à d’autres territoires.


Habitants des vallées, scolaires, élus, associations sont par ce projet de coopération amenés à prendre en compte la qualité comme la fragilité des paysages agricoles patrimoniaux.


Partenaires : dans la Vallée d’Aoste : le Bureau régional d’ethnologie et de linguistique (BREL), l’Ecole d’agriculture d’Aoste - en Savoie : la Communauté de Communes de Yenne, TV productions audiovisuelles, l’Association du village de la Chal, la FACIM - en Haute Savoie : le Syndicat intercommunal de l’espace naturel Mont Blanc, l’Ecomusée Paysalp.


Plan du site Haut de page Crédits Infos pratiques