Lettre d'information de la DRAC Rhône-Alpes

Carta Bianca prend de l’ampleur grâce au soutien du programme européen Alcotra

Spectacle vivant - international


« Carta bianca » est née des rencontres franco-italiennes entre professionnels du spectacle vivant rhonalpins et piémontais. C’est à partir de ces rencontres que l’Espace Malraux, scène nationale de Chambéry et de la Savoie et le « teatro delle colline » de Turin ont conçu dès 2008 un projet de coopération théâtrale franco-italien, financé par l’Europe. A cette fin, les deux partenaires ont décidé de solliciter l’aide de l’Europe en rédigeant un grand projet de coopération théâtrale.
 
Carta bianca c’est l’idée de la « page blanche », c’est à dire d’espace ouvert à la programmation, à la création transfrontalière rapprochant l’une des scènes nationales françaises avec le teatro delle Colline de Turin.
 
Le projet a vu le jour grâce au soutien actif de la DRAC Rhône-Alpes qui a émis un avis très favorable, elle a été suivie par la Commission européenne en juin 2009, qui s’est prononcée, dans le cadre du programme Interreg Alcotra (2007-2013) sur un budget de 745 000 € pour l’octroi d’une aide de 440 000 € (59%), la Région intervenant pour un montant de 140 000 € (19%) et la ville de Chambéry de 15 000 €.
 
Ce type de financement européen transfrontalier entre une scène nationale et une compagnie étrangère est une première en France. Ainsi vont pouvoir travailler ensemble des équipes françaises et italiennes sur les territoires piémontais et rhônalpins : co-productions franco-italiennes, création de spectacles décentralisés, rencontres, stages de formations, résidences d’artistes...
L’impact au niveau culturel est considérable notamment au niveau de la promotion de nombreux artistes. Parmi les actions significatives, signalons entre autres la traduction de textes avec sur-titrage des spectacles dans les deux langues.L’opération se déroulera sur 2 ans, jusqu’en juin 2011.
 
Le 1er octobre 2009 : lancement du festival « Carta Bianca » à l’Espace Malraux avec la proposition de Chiara Guidi « L’ultima volta che vidi mio padre ».
 
www.espacemalraux-chambery.fr
 
 



Espace Malraux - Chambéry

Espace Malraux - Chambéry

© Jean-Marie Refflé