Lettre d'information de la DRAC Rhône-Alpes

Appel à projets "Mémoires du vingtième siècle en Rhône-Alpes" : la première session de 2010 a retenu 21 projets

ethnologie - Rhône-Alpes

Trois thématiques sont proposées pour l’ appel à projets Mémoires du vingtième siècle en Rhône-Alpes : la mémoire des conflits, la mémoire sociale, la mémoire des migrations.
 
Un comité d’experts (historiens, sociologues, conservateurs de musées et lieux de mémoires) se réunit lors des deux sessions pour examiner l’intérêt scientifique et culturel des projets. Lors de la première session 2010, le comité a proposé de retenir 21 dossiers pour un montant prévisionnel de subventions de 154 000 €.
 
Le montant total des crédits, de 270 000 € environ, est en progression depuis le premier appel à projet lancé en 2008. La DRAC a pour sa part augmenté sa participation de 97 000 € à 115 000 € pendant cette période, ce qui témoigne de l’intérêt porté aux projets.
 
La thématique de la mémoire des conflits reste toujours prédominante (9 projets) dans les projets proposés, ce qui peut se comprendre dans une région qui compte notamment plusieurs sites majeurs pour notre histoire contemporaine : comme la Maison des enfant juifs exterminés d’Izieu, le Centre d’histoire et de la déportation de Lyon, le Musée de la Résistance et de la Déportation de Grenoble, le site départemental de Glières-Morette et les sites (musée et mémorial) de Vassieux en Vercors.... Parmi les projets autour des mémoires de la seconde guerre mondiales on peut citer l’organisation de rencontres autour du projet de réaménagement d’un musée de la Résistance en Haute-Savoie à Bonneville.
 
7 projets concernent la question des mémoires migratoires dont l’accompagnement du projet du Museobar à Modane.Cette ville frontière a été et reste aujourd’hui encore une ville de passage pour de nombreux migrants.
 
5 projets ont été regroupés autour du thème « mémoire du social  » parmi lesquels un projet de film autour de la mémoire des ouvrières et employées de Manufrance Saint-Etienne mené par le Musée d’art et d’industrie de Saint Etienne, et la cinéaste Marie-Ange Poyet.
 
Trente trois candidatures sélectionnées en 2008, et trente cinq en 2009. On constate donc ainsi une progression du nombre de projets qui ne devrait pas se démentir en 2010. A noter dans la construction de ce dispositif des croisements entre les différentes thématiques et un évident effet de synergie entre les projets qui se répartissent sur l’ensemble du territoire régional.
 
A partir des lieux de mémoire et musées qui abordent les thématiques liés à la Seconde guerre mondiale s’est constitué un réseau de professionnels et d’universitaires : le réseau Memorha qui organise des rencontres avec d’autres sites, des voyages d’étude à l’échelle européenne et plus largement réfléchit à cette échelle sur les enjeux historiques et mémoriels et accompagne les projets d’évolution et de transformation des sites. Le réseau reçoit une aide spécifique hors appel d’offres.
 
Liens
 
- réseau Memorha www.memorha.org
 
- Modane - Museobar  www.museobar.com
 
 
 

Memorha

Memorha

© Memorha

© Museobar - Modane

© DR