Lettre d'information de la DRAC Rhône-Alpes

« De pied en Cap », un réseau de professionnels et de passionnés dédié au patrimoine du textile et de la mode

musée - Rhône-Alpes

Pourquoi un réseau des patrimoines du textile et de la mode en Rhône-Alpes ?
 
Ce réseau est né d’un constat : la présence importante sur le territoire régional de nombreuses institutions patrimoniales liées, d’une manière ou d’une autre, aux textiles, tous siècles confondus, de la production à la conservation et la mise en valeur. Les conseillers pour l’ethnologie et pour les musées de la DRAC Rhône-Alpes ont ainsi été à l’initiative d’une réflexion autour de ces patrimoines. L’association Rhône-Alpes des conservateurs (ARAC) a commandé en 2004 une étude qui a permis de dresser un état des lieux des initiatives prises jusqu’ici en matière de transmission de ces patrimoines et d’identifier les modes retenus les plus efficients (repérage et conservation du patrimoine en place par le service de l’inventaire et des monuments historiques, collectes raisonnées et enrichissement des fonds des musées, médiations réalisées autour de ces patrimoines).
 
Pour accompagner l’émergence d’un intérêt partagé, les services « Ethnologie » et « Musées » de la DRAC ont initié, avec la complicité de la Conservation départementale de l’Ain, une journée d’étude sur le site des soieries Bonnet, à Jujurieux en 2004. Trois ans auparavant, le Conseil général de l’Ain avait acquis, sur proposition de la conservation départementale des musées et dans le cadre d’une procédure exceptionnelle du FRAM, le fonds complet des Soieires Bonnet, en vue d’en assurer la sauvegarde. Une mission d’inventaire et de valorisation s’est alors mis en place, qui se poursuit aujourd’hui. Les bâtiments d’origine ont été protégés au titre des monuments historiques en 2003.
 
Un développeur d’affinités électives
 
Depuis cette date inaugurale, le réseau s’est réuni une dizaine de fois dans la région. De sites (La Galicière, la Bâtie-Mongascon) en musées (Musée d’art et d’industrie de Saint-Etienne, pôle textile du Roannais, musée de Bourgoin-Jallieu), de moulinages en industries, le réseau a visité des associations, des équipements culturels institutionnels, un atelier – musée, une SCOP ! En 2006 est née l’idée d’inscrire ce réseau hétérogène dans la collection éditoriale initiée par la DRAC Rhône-Alpes. Fruit d’un travail collectif associant le réseau « textile et mode » de la région et différents experts, l’ouvrage De Pied en cap publié en 2008 entendait montrer la diversité des patrimoines représentés, souligner les liens étroits qui unissent cet héritage aux économies locales, interroger les différentes modalités mises en oeuvre pour mettre en partage ce « bien commun ».
 
En 2007, le réseau Rhône-Alpes a pris une nouvelle orientation, s’ouvrant aux collègues de l’Auvergne (journée organisée à Retournac en 2008 à l’occasion de l’exposition inaugurale du musée de la dentelle de Retournac puis au musée Bargoin de Clermont-Ferrand) et du Limousin. Le réseau a également organisé plus récemment un séminaire de deux journées intitulées « des moulinages à la texturation » en Ardèche. Le séminaire a ainsi permis les visites de deux moulinages de l’Ardèche (de Chirols et Marcols-les-eaux) et les ateliers de fabrication et texturation de l’entreprise Payen (Saint-Julien en Saint-Alban).
 
Dans la continuité de ce séminaire, le réseau Rhône-Alpes – Auvergne – Limousin tiendra ses prochaines journées d’études à Bourgoin-Jallieu et à Saint-Etienne, les 4 et 5 mars 2010, pour visiter l’exposition en deux volets créé conjointement par le musée de Bourgoin-Jallieu et le musée d’art et d’industrie : « Textiles techniques, matériaux du XXI ème siècle ».
 
Pour toute information sur ce réseau, merci d’adresser vos demandes à :
anne-lise.curcio@culture.gouv.fr
 
 
 

De pied en cap

De pied en cap