Lettre d'information de la DRAC Rhône-Alpes

L’effet patrimoine écrit

patrimoine - Rhône-Alpes

Ce Fonds régional, créé en 1993, à l’initiative conjointe du ministère de la Culture et du Conseil régional Rhône-Alpes, aide les bibliothèques à enrichir leurs collections patrimoniales.

La ville de Grenoble a acquis chez Christie’s un feuillet représentant Saint-Mathieu qui appartient à l’un des plus importants livres d’heures conservés dans le fonds de la bibliothèque. Ce manuscrit, daté de 1450 environ, fait partie de la riche collection de livres d’heures de Mgr de Caulet, évêque de Grenoble (1726-1771), dont la bibliothèque a été rachetée par souscription par les notables dauphinois à la fin du XVIIIème et qui est à l’origine de la bibliothèque municipale.
Cet achat a également bénéficié d’une aide du ministère de la Culture et de la Communication (acquisition patrimoniale d’intérêt national). Ce feuillet va enfin retrouver sa place parmi les autres feuillets du livre d’heures. Ce type de document étant très rare à la vente, la ville ne désespère pas de voir un jour apparaître les quatre autres feuillets manquants sachant qu’un de ces feuillets se trouve actuellement au musée de Cleveland (0hio).

La ville de Roanne enrichit ces collections patrimoniales avec Lullaby de Corie Bizouard, plasticienne installée dans la Loire. Cette œuvre s’articule autour d’une citation tirée du livre Le rire de la Grenouille d’Henri Gougaud « Ne sois rien qu’une conscience éveillée, capable de capter tout ce qui peut la nourrir. La grosse patte du lion ne peut capturer le papillon. Face à la mort, aux pouvoirs, à tout ce qui l’enferme, sclérose ou pétrifie, sois un papillon ».

Quant à la bibliothèque municipale de Lyon, elle a présenté trois demandes : une concernant une photographie réalisée en 2000 par Denis Roche composée d’une prise de vue de 1986 Le Nu de Colette et d’un texte extrait de Ciel de Nielle de 1998. Une deuxième portait sur trois œuvres de Gil J. Wolmann (1929-1995), artiste expérimentateur et précurseur dans bien des domaines. La troisième sur une édition originale de la poétesse Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859), quatre autres exemplaires seulement sont repérés en France.


Photographie par Denis Roche

Photographie par Denis Roche