Lettre d'information de la DRAC Rhône-Alpes

Le bilan 2012 de la politique culturelle de l’Etat en Rhône-Alpes est paru

politique culturelle - Rhône-Alpes

La région Rhône-Alpes, attractive et dynamique, n’échappe pas néanmoins aux difficultés de notre pays. Plus que jamais, il est important que la culture soit là, non comme un complément mais bien comme un ciment permettant de rassembler les femmes et les hommes, d’offrir à tous un espace de partage et de compréhension du monde.
 
Depuis plus d’un demi siècle, l’État organise son action dans le domaine de la culture autour d’un enjeu permanent : rendre accessible au plus grand nombre les oeuvres majeures de l’humanité tout en favorisant à la fois une politique de sauvegarde du patrimoine et la création d’oeuvres nouvelles. Cette ambition de service public qui vise à enrichir notre patrimoine commun et à ne laisser à l’écart aucun territoire, aucun groupe social, aucune classe d’âge, c’est l’ambition même du pacte républicain : reconnaître, à la multitude des cultures, des mémoires et des histoires, la capacité de constituer un corps social unifié partageant de valeurs communes.
 
Ce travail constant, défi permanent, est rendu possible par la vitalité et le dynamisme des acteurs culturels, des associations et des créateurs dans tous les domaines, dans tous les secteurs, qui ont permis de tisser sur l’ensemble du territoire national un réseau dense et diversifié rendant possible, à chaque âge et quelque soit sa classe sociale, une rencontre avec un artiste, un spectacle, un livre, une oeuvre, un monument.
 
Transmettre, protéger, créer, restaurer, mettre en valeur, construire, diffuser, garantir la préservation des ressources non renouvelables, tels sont les riches et passionnantes aventures auxquelles participe la Drac Rhône-Alpes dans tous les champs de l’art et de la culture.
 
2012 aura vu l’achèvement mais également le démarrage de chantiers de restauration importants.
 
2012 aura été, grâce aux talents d’artistes, d’architectes, d’artisans du patrimoine, de restaurateurs, de directeurs d’institutions culturelles ou d’associations de bénévoles engagés, grâce aux musées, aux festivals, aux rencontres en tous genres, grâce aux partenariats toujours plus aboutis entre l’État et les collectivités, une année pleine où nous aurons pu nous enrichir, nous émouvoir, nous divertir, nous retrouver.
 
Souvent initiateur, parfois simple facilitateur, le rôle de la Drac n’en demeure pas moins essentiel et, je le crois, reconnu. Tout en remerciant ceux qui, dans tous les champs de la culture, contribuent à cette vitalité, je salue particulièrement le travail quotidien et l’engagement de l’ensemble des personnels de la direction régionale et des services territoriaux de l’architecture et du patrimoine qui oeuvrent, souvent anonymement, à la réalisation de ces objectifs.
 
Editorial de Jean-François Carenco, préfet de la région Rhône-Alpes, préfet du Rhône
 
lien
 
Bilan en ligne sur le site de la DRAC
 
 
 

Bilan 2012

Bilan 2012

© Long Island