Lettre d'information de la DRAC Rhône-Alpes

Restauration de deux sièges Louis XV au Château de Sassenage

patrimoine - Isère

Contrôle scientifique et technique de l’État : suivi de chantier de la restauration des garnitures
 
Lorsqu’un objet mobilier est protégé au titre des Monuments historiques, il acquiert un statut juridique particulier. Le propriétaire est responsable de sa conservation et le ministère de la Culture veille au respect de son intégrité. Le conservateur des monuments historiques de la DRAC Rhône-Alpes assure le suivi scientifique et technique des travaux de restauration. Lorsque le restaurateur rencontre une difficulté, il contacte immédiatement le conservateur qui lui apporte son expertise d’historien de l’art.
 
Au château de Sassenage, monument historique classé et bel exemple de l’architecture française du 17ème siècle, 2 fauteuils Louis XV d’une série de 13 estampillée St Georges et Pothier viennent d’être restaurés par 3 spécialistes, ébéniste, doreur et tapissier. Les travaux exécutés par le tapissier ont nécessité le concours du conservateur. De nombreuses questions ont été posées tout au long du chantier et ont permis de faire des découvertes intéressantes sur les techniques de travail des tapissiers au XVIIIème siècle.
 
Témoignage d’un artisan d’art
 
« Un diagnostic a tout d’abord été établi à partir d’observations approfondies des étoffes, des matériaux et des techniques utilisées pour réaliser les garnitures et les carcasses des sièges. Ensuite, une recherche documentaire associée à des rencontres avec des spécialistes a permis de décider du parti-pris de l’’intervention. La conservation des garnitures en crin animal d’origine a été obtenue par reconstitution des volumes et des densités initiales. Les éléments essentiels ont été conservés et/ou reposés (sangles, crin, semences façonnées à la main, ficelle marquant les points de garniture) tandis que d’autres ont été conservés comme témoignage de l’histoire matérielle de l’objet puis stockés (clous dorés façonnés à l’étau, toiles et étoffes).
Les techniques utilisées par les tapissiers au XVIIIe ont été identifiées et décrites pour garder trace des pratiques anciennes. L’ensemble des travaux a été effectué avec une manipulation précise et lente dans le but d’obtenir un résultat esthétique de qualité. » Frédéric Durmort, tapissier, atelier Osiris
 
 Coût total de l’opération : 16 640 € financés à hauteur de 50% par le propriétaire, 40% par le ministère de la Culture - DRAC Rhône-Alpes et 10% par le Conseil général de l’Isère
 
Travaux de restauration effectués par les ateliers Eleouet - Lionel Chardonnet, ébéniste ; Roquette - Philippe Boulet, doreur et Osiris - Frédéric Durmort, tapissier et suivis par Sophie Omère, conservatrice des monuments historiques.
 
liens
 
- Atelier Osiris
 
- Château de Sassenage, propriété privée appartenant à la Fondation Bérenger-Sassenage (sous l’égide de la Fondation de France), est ouvert à la visite.
 
 
 
 

siège Louis XV - Château de Sassenage

siège Louis XV - Château de Sassenage

©JP Andrieu

siège Louis XV - Château de Sassenage

siège Louis XV - Château de Sassenage

©Osiris

siège Louis XV - Château de Sassenage

siège Louis XV - Château de Sassenage

©Osiris

siège Louis XV - Château de Sassenage

siège Louis XV - Château de Sassenage

©Osiris