Lettre d'information de la DRAC Rhône-Alpes

Les Assises territoriales de l’enseignement supérieur et de la recherche en Rhône-Alpes

enseignement supérieur - Rhône-Alpes

L’enjeu des Assises est de replacer l’élévation du niveau de formation pour le plus grand nombre, la science et la recherche, au cœur des enjeux sociétaux, culturels, environnementaux et économiques de notre pays.
 
Les Assises doivent permettre par l’écoute et le dialogue de faire émerger des propositions innovantes et efficaces.
Ces propositions se concentrent autour de trois objectifs principaux :
- Agir pour la réussite de tous les étudiants ;
- Donner une nouvelle ambition pour la recherche ;
- Contribuer à la définition du nouveau paysage de l’enseignement supérieur et de la recherche
Les propositions issues des assises seront synthétisées dans un rapport remis par la Présidente du Comité de pilotage à la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en décembre 2012.
 
La première phase des Assises a consisté en l’audition d’organisations représentatives et institutionnelles, de juillet à septembre 2012.
Ces consultations ont concerné des organisations syndicales, des associations et organisations professionnelles, des organismes de recherche, des agences, des responsables socio-économiques, des ministères ayant un lien avec l’enseignement supérieur et la recherche.
Tous ont été invités à transmettre une contribution écrite permettant d’alimenter les échanges des Assises territoriales.
Le ministère de la Culture et de la Communication a transmis une contribution à consulter sur : www.assises-esr.fr/
 
La deuxième phase a permis l’organisation des Assises territoriales qui devaient avoir lieu en octobre ;
 
En Rhône-Alpes, deux journées de consultation ont eu lieu simultanément dans l’académie de Lyon et de Grenoble les 11 et 12 octobre suivies d’une journée de mise en commun le 15 octobre à l’hôtel de Région.
Cette journée a permis un retour sur les assises académiques et des discussions autour de 3 ateliers : les relations université-recherche-acteurs économiques et sociaux ; l’écosystème régional de formation et de recherche ; la vie étudiante, l’orientation et l’insertion professionnelle.
 
La culture se devait d’être représentée à deux titres :
 
- celui de l’enseignement supérieur culture dont la place a été réaffirmée dans la contribution que la DRAC Rhône-Alpes a déposé sur le site des assises territoriales, en complément de la contribution nationale du ministère ;
 
- celui du rôle de la culture dans la vie étudiante.
 
Sur ce thème, il a été rappelé que la culture, bien au-delà d’un "supplément d’âme", est un élément fondamental du processus d’acquisition des connaissances et de formation de l’étudiant en tant que personne et citoyen.
Un travail en commun entre les services culturels des universités, la DRAC et les services culturels des collectivités territoriales permettrait d’affirmer le rôle clé de la culture et de développer des projets d’envergure.
 
Cette attente est développée dans les mêmes termes dans la contribution du réseau des services culturels universitaires (art-université-culture) qui demande : "la création d’une commission culture spécifique au sein de la conférence des Présidents d’université ; la signature d’un protocole d’accord interministériel pour redéfinir la politique de l’Etat en matière d’action culturelle universitaire, afin d’affirmer la place de l’action culturelle, lieu du croisement entre l’enseignement, la recherche, la vie de campus, la cité, dans les missions fondamentales de l’Université française."
 
La troisième phase est celle des Assises nationales, les 26 et 27 novembre.
 
Et ensuite...
Décembre 2012
La présidente du Comité de pilotage, Françoise Barré-Sinoussi, Prix Nobel de Médecine 2008, et le professeur Vincent Berger, président de l’université Paris Diderot - Paris 7, et rapporteur général des Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche, remettront un rapport synthétisant les avis et les propositions des contributeurs aux Assises à la Ministre.
 
Début 2013
Suite aux propositions des Assises, et après décision de la Ministre, les dispositions législatives nécessaires seront présentées au Parlement. 
 
A partir du printemps 2013
Les propositions des Assises qui seront retenues par le Gouvernement font l’objet de mesures complémentaires de nature réglementaire ou contractuelle. Les acteurs seront invités à les concrétiser chacun dans son domaine.
 
Lien
- les Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche
 
- les Assises territoriales rhône-alpes
 
 

Assises de l'enseignement supérieur et de la recherche

Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche