Lettre d'information de la DRAC Rhône-Alpes

Convention Patrimoine Etat-Ville de Lyon

patrimoine - Rhône

Deux conventions précédentes (1998-2002 et 2003-2007) avaient permis d’engager l’Inventaire du patrimoine de la ville, d’accompagner la restructuration du musée Gadagne, de restaurer plusieurs monuments historiques majeurs (églises Saint-Bruno des Chartreux, Saint-Paul, Saint-Irénée, Saint-Nizier, Saint-Martin d’Ainay, Saint-Bonaventure, Saint-Georges, Hôtel de Ville) et de mettre en place des actions de sensibilisation notamment auprès des enfants des écoles primaires (programme Le patrimoine et moi).
 
Cette nouvelle convention développe une ambition plus large encore, prenant en considération l’ensemble des patrimoines à Lyon, quel qu’en soit leur propriétaire et leur nature (patrimoine bâti, mais aussi patrimoine écrit, photographique et immatériel).
 
La convention prévoit notamment :
 
- une priorité donnée à la rénovation de la primatiale Saint-Jean Baptiste (restauration intérieure par l’Etat, avec un soutien du département du Rhône) et à la valorisation du quartier cathédral (restauration des façades du Palais Saint-Jean par la Ville et aménagement par le Grand Lyon) ;
- un programme de restaurations : églises Saint-Irénée, Saint-Bruno des Chartreux, Saint-Nizier, Saint-Pothin, temple du Change, fontaine Bartholdi et fontaine des Jacobins et monument aux morts de Tony Garnier au Parc de la tête d’or ;
- le développement des protections au titre des monuments historiques, notamment sur l’architecture du XIXè siècle ;
- un renforcement du partenariat entre l’Etat et la Ville dans le domaine de l’archéologie : partage des bases de données numériques, étude relative au mobilier issu des fouilles
- la prise en considération de l’enjeu numérique, tant dans le domaine de la connaissance que de la diffusion ;
- la refonte du programme, en partenariat avec l’Education nationale, de sensibilisation au patrimoine en direction des publics scolaires ;
- le développement des projets mémoriels, notamment dans le cadre du Contrat urbain de cohésion sociale (CUCS) ;
- une thématique forte autour de la soie.
 
Cette nouvelle convention s’inscrit dans un contexte majeur : la définition d’un plan de gestion du site inscrit au patrimoine mondial, exigé par l’UNESCO, qui devrait être finalisé fin 2012.
 
La convention Patrimoine étant essentiellement une convention d’objectifs, seul le volet restauration des monuments historiques fait l’objet d’un tableau prévisionnel chiffré. Sur un montant de travaux prévus entre 2012 et 2015 de 6 450 142 € HT, l’Etat prévoit une participation de 2 102 246 €. A ces montants s’ajoutent 12 millions de travaux d’aménagement intérieur de la primatiale (en sus des 10 millions déjà engagés par l’Etat pour la restauration extérieure), projet auquel le Département du Rhône devrait apporter un soutien de 1,5 million pendant 4 ans.
 
 

Fontaine Bartholdi

Fontaine Bartholdi

© Lancrenon, Paul (photographe, 1857-1922) - Ministère de la Culture

Eglise Saint-Pothin

Eglise Saint-Pothin

© Jean-Marie Refflé DRAC Rhône-Alpes

Monuments aux morts Lyon - Tony Garnier

Monuments aux morts Lyon - Tony Garnier

© Claude Niski DRAC Rhône-Alpes