Lettre d'information de la DRAC Rhône-Alpes

A la une

Le théâtre en Rhône-Alpes : une politique ambitieuse

Spectacle vivant - Rhône-Alpes

La politique de l’État en faveur du théâtre s’inscrit dans une longue tradition impulsée dès la Libération et qui s’est traduite, à partir de 1946, par l’institution et la généralisation sur l’ensemble du territoire national des CDN, centres dramatiques nationaux. Par la mise en place de ces lieux de production et de diffusion confiés à des artistes, l’État a souhaité favoriser une irrigation large du territoire, concourir aux développements des publics dans une ambition de démocratisation culturelle et confier aux directeurs de ces institutions des missions d’intérêt public tant en termes de relations au territoire que de structuration et de développement.
 
En Rhône-Alpes, aujourd’hui, 5 CDN ont la charge de remplir ces missions (la Comédie de Saint-Étienne, la Comédie de Valence, le CDNA à Grenoble, le TNG à Lyon et le TNP à Villeurbanne).
Sans être le plus ancien, le TNP est incontestablement le plus emblématique, labellisé en 1963, il porte depuis 1972 ce sigle qui a marqué l’aventure de Jean Vilar. Inscrit dans un ensemble architectural remarquable, le bâtiment du TNP, construit en 1930, nécessitait des travaux de restructuration importants. Dès 2001, l’État et les collectivités ont décidé de s’engager dans une grande rénovation du théâtre pour lui permettre de répondre aux enjeux et aux défis du théâtre de demain.
 
L’État a mobilisé des moyens considérables, en investissement et en fonctionnement (10,281 M€ en investissement, + 800K€ de fonctionnement annuel), pour faire du TNP un établissement de référence dans le paysage théâtral français et lui permettre de répondre à des missions élargies, notamment au regard de ses responsabilités artistiques et professionnelles.
 
Il s’est engagé dans cette voie en s’étant assuré d’un soutien encore plus important des collectivités locales, qui ont accepté de prendre à leur charge la majorité des moyens nouveaux nécessaires (entre 2008 et 2012, + 1 M€ de subventions), même si l’État reste le premier financeur du TNP (4,3 M€ en 2012).
 
Il s’est assuré que cet effort considérable de sa part profitera bien, à travers le TNP, à une scène théâtrale élargie, grâce aux obligations en terme d’emploi de comédiens et de partage de l’outil prévues dans la convention qui lie désormais le TNP aux collectivités publiques. A cet égard, la signature par le directeur du TNP d’une double convention avec les pouvoirs publics (contrat de décentralisation dramatique avec l’État et convention pluripartite), prévoyant des obligations précises en termes de responsabilité artistique, professionnelle et à l’égard du territoire, est une première absolue. Elle s’inscrit pleinement dans le nouveau cahier des missions et des charges du 31 août 2010.
 
L’effort porté au profit du TNP ne se fait pas au détriment des autres acteurs de la vie culturelle, et notamment théâtrale, en Rhône-Alpes. Tout au contraire, il a vocation à profiter à l’ensemble des acteurs de l’art dramatique et en premier lieu aux artistes et aux compagnies indépendantes qui pourront bénéficier ainsi d’espaces de travail, d’échanges, de formation, de confrontation et de moyens de production renforcés. Cet effort participe donc de la politique globale de l’État en faveur du théâtre. Par ailleurs, le budget global consacré aux autres acteurs de la vie culturelle progresse régulièrement tout en générant des redéploiements en fonction des projets et de l’évolution du paysage régional.
 
A côté de l’aide qu’il apporte aux grandes institutions et aux 2 écoles supérieures d’art dramatique de la région, l’État continue à accorder la plus grande attention à l’émergence et à tout le réseau des compagnies indépendantes par le biais de conventionnements pluriannuels, d’aides aux projets, d’aides à la résidence. La région Rhône-Alpes est à ce sujet particulièrement riche en artistes de talents qui proposent des créations dans des esthétiques diversifiées.
 

façade du TNP - villeurbanne

façade du TNP - villeurbanne

© Christian Ganet

Salle Georges Wilson - TNP Villeurbanne

Salle Georges Wilson - TNP Villeurbanne

© Christian Ganet

Salle Firmin Gemier - TNP Villeurbanne

Salle Firmin Gemier - TNP Villeurbanne

© Christian Ganet

Hall - TNP Villeurbanne

Hall - TNP Villeurbanne

© Christian Ganet