Lettre d'information de la DRAC Rhône-Alpes

Le Corbusier à Firminy : restauration de la Maison de la Culture (Loire)

patrimoine - Loire

Historique
 
En 1958, le maire de Firminy, Eugène Claudius-Petit, ancien ministre de la Reconstruction, confie à Le Corbusier la réalisation, dans le quartier nouveau de Firminy-Vert, d’un "pôle culturel et sportif" comprenant une Maison de la Culture, une église, un stade et une piscine. Vers 1962, trois Unités d’habitation s’ajoutent à la commande, une seule sera réalisée. La Maison de la Culture adossée à une falaise est réalisée de 1961 à 1965.
 
Restauration de la Maison de la culture
 
De sérieux problèmes d’étanchéité ont entraîné, entre 2008 à 2010, une importante intervention sur la toiture. La particularité de cette toiture incurvée réside dans sa structure : des plaques de béton léger sont posées sur des câbles d’acier tendus. Après dépose des panneaux de béton cellulaire, le complexe d’étanchéité a été remplacé. L’opération a nécessité la pose d’un spectaculaire « parapluie » d’échafaudage, d’une surface de 2500 m2, qui a permis de réaliser les travaux sans interruption, à l’abri des intempéries.
La restauration des bétons de façade constituait le deuxième volet de l’opération : nettoyage des surfaces, mise en œuvre de ragréages sur les parties dégradées puis application d’un produit hydrofuge et d’un produit inhibiteur.
 
Le dernier objectif, qui se poursuit en 2011, concerne les vitres des « pans ondulatoires » de Xénakis, dont la commission de sécurité a exigé le remplacement pour répondre aux normes d’ accueil du public. La solution consiste dans le remplacement des vitrages cassés uniquement, par un vitrage feuilleté d’une épaisseur de 15 mm dans les feuillures existantes. La restauration concerne également les peintures intérieures : un travail de recherche en stratigraphie a permis de retrouver les teintes d’origines. Ainsi, les couleurs bleu, rouge, vert, et jaune, caractéristiques de l’architecture de Le Corbusier, qui se sont révélées plus pastel que les dernières couches appliquées, seront présentées dans leur teinte originale.
 
Le coût de cette restauration s’élève à 2 890 000 €, dont une participation de l’État de 40% du montant des travaux.
 
 
Franck Senant, ingénieur du patrimoine
 
 

Maison de la Culture de Firminy (Loire)

Maison de la Culture de Firminy (Loire)

© Jean-Marie Refflé

Maison de la Culture de Firminy (Loire)

Maison de la Culture de Firminy (Loire)

© Jean-Marie Refflé