Lettre d'information de la DRAC Rhône-Alpes

Patrimoine restauré : 93 chantiers en cours en 2011

patrimoine

En Rhône-Alpes, 22 opérations de restauration concernent les monuments appartenant à l’État pour un montant de 2,6 M€. Les chantiers de restauration extérieure de la cathédrale Saint-Jean de Lyon et de la cathédrale de Grenoble seront achevés cette année.
 
45 opérations de travaux sur des monuments appartenant à des collectivités territoriales, ont été menées pour un montant global de 3,9 M€ de subventions. Parmi ces opérations, il faut citer la restauration du Palais idéal du Facteur Cheval (Drôme), de l’abbaye d’Ambronay (Ain), de la Maison de la culture du Corbusier à Firminy (Loire), de l’église de Cordon (Haute-Savoie) et de la Sainte-Chapelle du château de Chambéry (Savoie).
 
26 opérations de restauration ont concerné des monuments appartenant à des propriétaires privés, pour un montant total de 2,7M € de subventions. L’abbaye de Hautecombe à Saint-Pierre- de-Curtille (Savoie), la ferme du Sougey à Montrevel-en-Bresse (Ain), le temple protestant de Lyon, ou encore Notre-Dame de Fourvière, ont ainsi fait l’objet de chantiers importants.
 
Restauration des objets mobiliers protégés au titre des monuments historiques en 2011
 
En 2011, une enveloppe de 330 000 euros est consacrée à la restauration des objets mobiliers protégés au titre des monuments historiques. Le suivi des travaux est assuré par le Conservateur des monuments historiques et les Conservateurs des antiquités et objets d’art (CAOA) dans chaque département.
 
En 2011, on compte environ 95 opérations de restauration sur des objets mobiliers.
Parmi les chantiers les plus significatifs, la restauration de la collection des 79 tableaux représentant les chartreuses d’Europe, dits « cartes » de chartreuse se poursuit à raison de cinq oeuvres par an environ. Ces restaurations font l’objet d’un financement croisé de l’État à hauteur de 40%, du Conseil général de l’Isère et de l’Association pour la restauration des cartes de chartreuses (ARCC). Ces tableaux, propriété de l’Ordre des Chartreux et conservés au monastère de la Grande chartreuse, près de Grenoble, sont pour certains exposés au musée de la Correrie, ouvert au public, et situé en contrebas du monastère. Cette année, la carte de la chartreuse de Marseille, restaurée en 2010, a fait l’objet d’une exposition aux archives départementales de Marseille, en lien avec le Centre interrégional de conservation et de restauration du patrimoine (CICRP).
En Ardèche, la remise en service du « mastrou », train reliant Tournon et Lamastre, est l’occasion d’une vaste opération de restauration du matériel ferroviaire, en partie classé au titre des monuments historiques.
Enfin, cette année 2011 a été marquée par l’exposition « Trésors de l’Ain », où une centaine d’objets protégés pour la plupart au titre des monuments historiques ont été rassemblés au Monastère de Brou à Bourg-en-Bresse (Ain).
 
Marie Bardisa, conservatrice régionale des monuments historiques
 
L’ensemble du dossier patrimoine a été coordonné par Cécile Oulhen, conservatrice des monuments historiques

Cathédrale Saint-Jean (Lyon)

Cathédrale Saint-Jean (Lyon)

© Jean-Marie Refflé