Lettre d'information de la DRAC Rhône-Alpes

Cathédrale Saint-Pierre de Moûtiers : renaissance des décors

patrimoine - Savoie

La cathédrale Saint-Pierre de Moûtiers (Savoie), est un édifice dont les principales dates de construction se situent aux XIe, XVe et XIXe siècles.
Bâtie sur un plan du premier art roman méditerranéen, la cathédrale fut restaurée une première fois entre 1141 et 1175 et de nouveaux travaux furent entrepris au XV e et XVIIe siècle. A la révolution l’édifice fut pillé puis abandonné. Les toitures et les voûtes de la nef s’effondrèrent en 1794, laissant l’édifice à ciel ouvert jusqu’en 1824. Les murs et les voûtes de la nef furent reconstruits en totalité entre 1826 et 1828, ainsi qu’une bonne partie du transept. La cathédrale ainsi remise en état fut bénie en 1829 et consacrée en 1831.
 
La restauration de la crypte et du choeur dans un style néo-roman fut réalisée sous la direction de l’architecte Borrel à partir de 1882 et le cul de four fut orné d’une grande composition. En 1958, un badigeon uniforme est appliqué sur l’ensemble des murs et voûtes intérieurs de la cathédrale, recouvrant ainsi les décors peints.
 
La cathédrale a fait l’objet de plusieurs campagnes de restauration depuis 1988 et une première campagne de restitution des décors dans les travées s’est déroulée en 2005.
 
 
Le chantier de restauration 2009-2010
 
Le chantier qui s’achève en 2010, a concerné la totalité du décor de panneaux en trompe l’oeil, bien documenté mais trop lacunaire sous le badigeon appliqué en 1958.
L’ensemble de la cathédrale a dû être échafaudée afin de permettre la dépose des oeuvres, le piquage et la reprise d’enduits, la consolidation des supports, la reprise des décors et la restitution des panneaux après application d’un badigeon sur toute la surfaces des voûtes et murs en élévation. Il a été procédé à la dépose des vitraux pour restauration. L’éclairage et la mise en lumière de la cathédrale a été entièrement repensé.
 
Une série de sondages, menée lors des travaux a permis de mettre à jour certains décors de Casimir Vicario sur les intrados des arcs doubleaux de la croisée du transept ainsi que des décors non authentifiés de la chapelle du Saint-Sacrement, construite en 1869. L’ensemble a été restauré.
 
 
Montant de l’opération  : 950 000 € financée à 100% par l’Etat
 
Maîtrise d’oeuvre : Jean-François Grange-Chavanis, architecte en chef des monuments historiques 
Maîtrise d’ouvrage : Franck Senant, ingénieur du patrimoine, Conservation régionale des monuments historiques - DRAC Rhône-Alpes
 

cathédrale Saint-Pierre de Moûtiers

cathédrale Saint-Pierre de Moûtiers

© Drac Rhône-Alpes, Jean-Marie Refflé

cathédrale Saint-Pierre de Moûtiers

cathédrale Saint-Pierre de Moûtiers

cathédrale Saint-Pierre de Moûtiers

cathédrale Saint-Pierre de Moûtiers

cathédrale Saint-Pierre de Moûtiers

cathédrale Saint-Pierre de Moûtiers

cathédrale Saint-Pierre de Moûtiers

cathédrale Saint-Pierre de Moûtiers

© Drac Rhône-Alpes, Jean-Marie Refflé