Eglise Saint-Jean-Bosco Eglise Saint-Jean-Bosco Eglise Saint-Jean-Bosco Eglise Saint-Jean-Bosco Eglise Saint-Jean-Bosco Eglise Saint-Jean-Bosco



Jomain Pierre (architecte)
3e quart 20e siècle
1956
Chambéry – Savoie (73)
Duperray-Millaud Bénédicte ; Belmont Yves


Historique
L’église Saint-Jean-Bosco, dessinée par l’architecte Pierre Jomain, fut construite afin de desservir le nouveau quartier du Biollay (édifié entre 1950 et 1959). Les travaux de terrassement commencent en juillet 1956 et, le 7 octobre, la première pierre est posée, près de l’entrée, en présence de l’archevêque de Chambéry. L’église est inaugurée le 24 décembre de la même année, bien qu’elle ne soit pas entièrement achevée. L’archevêque la bénit le 8 avril 1957. La construction de cet édifice a été financée par une souscription faite auprès des paroissiens.
Description
L’église présente un plan circulaire de vingt-cinq mètres de diamètre. Les murs construits en moellons de la Balme équarris ont une hauteur de deux mètres soixante-dix. Ils sont ajourés par une série de fenêtres verticales de toute hauteur garnies de vitraux en dalles de verres dont les motifs figurent des poissons. Le toit en forme de coupole est composé de deux épaisseurs de quelque soixante mille fusées céramiques emboîtées les unes dans les autres ; il est désormais recouvert de cuivre depuis la fin des années 1990. Une petite crypte située sous le chœur sert de chapelle d’hiver. Le clocher prévu sur les plans d’origine n’a jamais été réalisé. Les vitraux ont été réalisés en 1974 par René Maria Burlet.
Observation
Dans une étude préliminaire, l’architecte avait esquissé un autre projet, entièrement différent, à base de voûtes en berceau en chaînette, inspiré de l’architecture brésilienne d’Oscar Niemeyer, témoignant par là de l’éclectisme sous-jacent qui traverse l’architecture du XXe siècle et qui s’est illustré, sur le site même du Biollay , lors du choix du plan de composition d’ensemble .


ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Rhône-Alpes