Cité jardin, dite cité des Etoiles Cité jardin, dite cité des Etoiles Cité jardin, dite cité des Etoiles Cité jardin, dite cité des Etoiles Cité jardin, dite cité des Etoiles Cité jardin, dite cité des Etoiles



Renaudie Jean (architecte)
4e quart 20e siècle
1981
Givors – Rhône (69)
Halitim-Dubois Nadine ; Belmont Yves
Historique
La cité des Etoiles fait partie d’une toute petite série d’opérations quasiment unique dans le paysage français des années 1970. Réalisé par l’architecte Jean Renaudie – Grand Prix national de l’architecture en 1979 – et l’agence ETRA, le projet visait à reconstituer la complexité des villes anciennes, avec leur imbrication de fonctions et de cheminements qui favorisent les relations entre les habitants. Cette cité est à rapprocher de celle qui a été construite ultérieurement par l’architecte à Saint-Martin-d’Hères (Isère), sur le même principe. L’ensemble de la construction aux découpes originales à quarante-cinq degrés, sans angle droit, qui lui ont valu son nom est située sur un contrefort du Pilat. Il prend en compte les données sociales (mixité) et les données topographiques (lier la colline et le centre-ville). On pouvait lire dans Le Figaro du 28 novembre 1988 : « Givors cultive depuis plusieurs années une tradition architecturale d’avant-garde. L’ensemble de la cité des Etoiles fait figure de modèle dans les réalisations immobilières ».

Description
La cité comporte deux cent sept logements HLM en location et en accession. Ces logements, d’un traitement très particulier, sont tous différents. Ils sont ensoleillés et agrémentés de terrasses, de jardins, ainsi que de plusieurs équipements collectifs : médiathèque, théâtre, crèche, commissariat de police et commerces. Les découpes originales à quarante-cinq degrés des terrasses permettent une large pénétration de la lumière.
Observation
Cette réalisation participe d’un programme ambitieux et parfois difficile de rénovation urbaine entrepris par la Ville de Givors, affectant le cœur de la ville, face à la mairie et à l’église et pour lequel d’importants travaux (dont la démolition d’un immeuble contemporain de la construction des Etoiles) ont été réalisés en 2004. Elle bénéficie par ailleurs des recherches personnelles entreprises par l’architecte Jean Renaudie au sein de l’atelier de Montrouge et développées pour la ville nouvelle du Vaudreuil (Seine-Maritime) où il jette les bases d’un habitat collinaire, proliférant, qui reprend à son compte un certain sens de la rocaille que révèlent les terrasses de béton en forme de proue et les plantations. Cet habitat bénéficie ici d’un topographie favorable, qui fait défaut aux opérations similaires d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) et de Saint-Martin d’Hères, réalisées en plaine. Son originalité conduit à lui réserver une place à part au regard des recherches analogues du moment, dont il ne doit pas être néanmoins séparé (voir l’exemple de la Résidence 2000 à Grenoble, Isère) .
Liens
Région urbaine de Lyon, les « Utopies réalisées »
Office de tourisme de Givors


ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Rhône-Alpes