le jardin japonais



Jardin créé sur les principes du jardin
zen par le sculpteur Erik Borja à partir de 1976, au coeur d’un
domaine agricole. D’une composition plastique, la miniaturisation
des végétaux symbolise l’immensité de la nature, l’imaginaire et
le rêve, exprime la transposition sublimée du paysage réel. Mais
le jardin s’ouvre également sur la nature environnante (les vergers
et les pêchers) et favorise, par sa composition et ses cadrages
choisis, une "capture du paysage" harmonisant la fusion entre le
proche et lointain.

les projets :

école élémentaire d’Alixan
(Drôme)