Médiathèque Joëlle Ritter de Saint-Péray (Ardèche)

PROGRAMME

Un très bel équipement de plus de 1 000 m² dans cette commune d’Ardèche de 7 000 habitants, qui s’était rendue propriétaire d’un immeuble situé dans l’artère principale très dense du centre historique. L’emplacement est situé au droit d’une place, belle ouverture sur la rue créant une respiration urbaine. Le château de Crussol, qui domine le lit du Rhône en face de Valence et est un symbole de la ville, est visible depuis la rue. Le bâtiment existant, en forme de U, est de facture ordinaire avec une façade vernaculaire. La construction était en bon état mais nécessitait une rénovation lourde.
L’adjonction d’une longue façade moderne perpendiculaire au premier corps de bâtiment et face à la rue a permis l’installation de tous les espaces souhaités dans une médiathèque fonctionnelle et confortable, sur deux niveaux.
La dénomination de cette médiathèque rend hommage à une personnalité de Saint-Péray, Joëlle Ritter (née Nicolas) qui a symbolisé la promotion des vins de la localité et le jumelage avec une commune allemande. Le bâtiment ancien dans lequel une partie de l’équipement a été installée comprenait une cave viticole voutée (transformée en espace de rencontre).

ARCHITECTURE

Le projet s’est développé autour de la création d’une place publique, grâce à la démolition d’une ancienne aile du bâtiment existant et la construction d’une nouvelle façade, traitée en alignement des bâtiments voisins et venant clore la place. Le traitement du parvis et de la nouvelle façade apporte une nouvelle dimension au bâtiment et lui confère son image et sa dimension publique. La place est conçue pour recevoir un public nombreux.
La façade d’entrée, reconnaissable par sa transparence, très visible depuis le parvis et la rue, incite le public à rentrer. Les colonnades et la façade vitrée donnent une image d’équipement public contemporain.
Le nouveau bâtiment permet d’organiser au mieux les espaces de la médiathèque. Le passage d’une zone de vitrine sur rue aux espaces calmes de travail se fait par une zone tampon : le patio, lieu de lecture extérieur intégré à la bibliothèque, donnant un apport de lumière et bénéficiant d’un traitement paysagé particulier. Architecturalement, il crée la liaison entre l’ancien et le nouveau.
Une attention particulière a été portée à l’éclairage extérieur de nuit. Le bâtiment et l’extension reçoivent un éclairage mettant en valeur leurs propres caractéristiques ; baies de taille traditionnelle et grand mur rideau. Un travail sur l’éclairage du parvis permet de donner toute la dimension urbaine du site.



25 bibliothèques remarquables



Avant propos
Visiter les bibliothèques